Magnin

Réorganisation des soins à la clinique Magnin 

Suite à l’annonce de l’arrêt des gardes sur place, des anesthésistes réanimateurs, la clinique est contrainte pour garantir la sécurité des soins de prendre un certain nombre de mesures.

A compter du 15 juin donc…

Les interventions lourdes seront déprogrammés, les patients présentant un risques de décompensation ne seront plus admis, et les prises en charge obstétriques seront arrêtées…

 

Une mesure qui fait suite à l’annonce de l’arrêt des accouchements annoncée la semaine dernière par la direction de la clinique

https://casselesprix.com
comité Previous post Le COTAF poursuit ses actions sur le terrain
violences Next post Les violences faites aux femmes, un fléau en Calédonie
Close