Recrudescence des cas d’hepatite A

hépatite

Depuis le début de l’année, les cas d’hépatite A se multiplient sur le le territoire. Les services de la Direction des affaires sanitaires et sociales appellent à la vigilance.

Situation actuelle 

Au 11 juin 2021, 277 cas d’hépatite virale A ont été enregistrés, 44 (16 %) personnes ont été hospitalisées, aucun décès enregistré, 215 cas (77,6 %) sont des enfants âgés de moins de 15 ans. 

Pour rappel, L’hépatite A est l’hépatite virale la plus répandue au monde avec des risques de transmission variables selon les conditions sanitaires des pays. C’est une infection systémique atteignant le foie et provoquant des lésions inflammatoires.La transmission de l’hépatite A se fait principalement de personne à personne par voie oro-fécale.
L’incubation varie de 15 à 50 jours (en moyenne 30 jours) et la maladie se caractérise par une phase pré-ictérique marquée par une anorexie, des nausées, des douleurs de l’hypocondre, un syndrome pseudo-grippal et un urticaire. Une phase ictérique (jaunisse) accompagnée d’une décoloration des selles et d’urines foncées.

☞ L’hépatite A est souvent asymptomatique, il est donc facile de propager le virus sans le savoir. La personne atteinte est contagieuse 2 semaines avant l’apparition des symptômes et de 7 à 10 jours après leur disparition.

☞ L’évolution de la maladie est généralement bénigne. Des formes prolongées avec une fatigue marquée sont parfois observées.

Quelques consignes de prévention

Se laver les mains à l’eau et au savon,
faire strictement ses besoins dans des toilettes (WC et papier toilette)
Avoir un accès à l’eau potable
Lutter contre les mouches
Lorsqu’un cas se déclare : recherchez d’autres personnes malades dans l’entourage.

La place du médecin généraliste est primordiale dans la prévention de la transmission. L’Hygiène des mains et la vaccination sont les deux moyens les plus efficaces pour prévenir la maladie