Violences au Mont-Dore, une information judiciaire est ouverte.

feu

Le parquet a ouvert une information judiciaire le samedi 15 mai des chefs de tentative de meurtre sur des militaires de la gendarmerie, violences volontaires aggravées, vols aggravés et tentative de vol avec violence commis au cours de la nuit du 09 mai 2021 au Mont Dore.

Rappel des faits

« Le 9 mai 2021, vers 01h30, plusieurs individus volent trois véhicules et divers biens mobiliers chez deux résidents dans le quartier de la Briqueterie au Mont Dore. L’un des véhicules volés, une Citroën C3 est jalonné, et au cours de la poursuite, l’un des passagers, en possession d’un fusil tire un coup de feu en direction du véhicule des gendarmes sans les atteindre.

Un peu plus tard, un deuxième véhicule volé, une Twingo, est repéré et poursuivi par les gendarmes du Psig. Un dispositif d’interception est mis en place mais le conducteur du véhicule fonce délibérément en direction du poste de contrôle, obligeant deux gendarmes à se projeter dans le fossé afin d’éviter d’être percutés. Le véhicule poursuit sa route avant de percuter un véhicule de la gendarmerie, et de finir sa course dans un rail de sécurité. Le conducteur prend alors la fuite, à pied. 

Deux gendarmes de la compagnie de Nouméa tentent alors de poursuivre le premier véhicule (Citroën C3), à partir duquel un coup de feu a été tiré précédemment en direction des gendarmes. La voiture poursuivie stoppe au milieu de la chaussée. Le conducteur descend et court en direction des gendarmes, en pointant son fusil vers eux, se montrant particulièrement déterminé à passer à l’acte, avant de remonter dans le véhicule volé .

Vers 04h35, les gendarmes de la brigade de Plum retrouve finalement le véhicule, Citroen C3,  circulant en direction de Nouméa. En tentant de le poursuivre, ils sont visés par un coup de feu qui atteint le pneumatique arrière de leur véhicule.

Ce même véhicule est découvert incendié sur la RP 1, nécessitant la mise en place d’une circulation alternée. Au cours de cette opération, un individu tente de dérober deux voitures ainsi qu’un vélo en usant de violences sur les propriétaires, avant d’exercer des violences au moyen d’un tronc d’arbre, sur trois gendarmes du Psig, intervenant en assistance des victimes. »

Interpellation d’un mineur âgé de 16 ans

Les investigations diligentées par les enquêteurs ont permis d’interpeller un mineur âgé de 16 ans, qui  a été déféré le 15 mai 2021, et mis en examen du chef de tentative de meurtre et de violences sur les gendarmes en conduisant le véhicule Twingo ayant foncé sur le poste d’interception des gendarmes et percuté volontairement leur véhicule .

Ce mineur a été placé en détention provisoire sur décision du juge des libertés et de la détention, décision conforme aux réquisitions du parquet et à la demande du juge d’instruction.

Un second mineur mis en cause

Depuis ce matin, les services d’enquête procèdent sur commission rogatoire, à l’audition d’un second mineur mis en cause qui est susceptible d’avoir participé aux faits de tentative de meurtre sur les gendarmes en tirant en leur direction avec le fusil, ainsi qu’aux tentatives de vol des voitures et du vélo avec arme et aux violences avec arme sur les gendarmes .

La détermination du parquet vise à  donner à ces faits graves, qui ont eu un retentissement certain au plan local,  un traitement judiciaire ferme .