Un protocole spécifique pour les voyageurs vaccinés.

protocole

Le gouvernement a collégialement approuvé ce mardi après midi un nouveau protocole élaboré par la direction des Affaires sanitaires et sociales.

Les voyageurs vaccinés contre le Covid-19, par les vaccins à ARN messager Pfizer ou Moderna, pourront bénéficier, dès lors que la preuve de leur immunisation et de leur non contagion sera faite, d’une quarantaine obligatoire à l’arrivée en Nouvelle-Calédonie de sept jours. Un arrêté en ce sens sera pris dans les prochains jours.

Pourront prétendre à ce protocole les passagers qui déclareront avoir reçu les deux doses du vaccin Comirnaty© de Pfizer/BioNTech ou Moderna, au minimum 14 jours avant leur arrivée sur le territoire.

Cette déclaration se fera via le formulaire de demande d’entrée en Nouvelle-Calédonie, disponible sur le site du gouvernement. Elle devra être justifiée par une copie du certificat de vaccination. Chaque demande sera transmise au médecin de la quarantaine qui validera son éligibilité ou non au protocole.

Le protocole permettra de s’assurer que la personne vaccinée avec un vaccin à ARNm est bien immunisée et non contagieuse.

Un protocole toujours très stricte

À son arrivée en Nouvelle-Calédonie, le voyageur devra fournir, comme tous les passagers, le résultat d’un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant son départ. Il sera ensuite conduit en quatorzaine dans un hôtel réquisitionné où deux tests de contrôle seront effectués.

☞ Un test sérologique qui devra s’avérer positif
☞ Un test PCR qui devra s’avérer négatif.

En cas de résultats douteux (limite du seuil d’immunité, sérologie négative ou très faiblement positive), la personne poursuivra le protocole classique de quarantaine soit 14 jours.

En cas de test PCR positif, à l’arrivée ou à l’issue de la quarantaine, la personne sera isolée à l’unité Covid-19 du Médipôle.

Dernières études scientifiques

Ce protocole s’appuie sur les dernière études scientifiques sur les vaccins à ARNm qui montrent leur efficacité

Contre les formes sévères et modérées de Covid-19, ainsi que la réduction du risque d’infection pour les personnes vaccinées s’agissant de la souche historique du virus, du variant britannique (majoritaire en Métropole) et du variant sud-africain.

Rotations simplifiées, augmentation de l’offre, voyages facilités…

Ce protocole spécifique pour les voyageurs vaccinés devrait permettre de faciliter les rotations des personnels navigants et les missions des accompagnateurs d’Evasan, vaccinés pour la plupart.
Les chambres dans les hôtels réquisitionnés seront également libérés plus rapidement ce qui permettra de mieux répondre à la demande.
Les voyages pour motifs impérieux seront ainsi fluidifiés. Enfin, la venue en Nouvelle-Calédonie de certains professionnels, notamment de santé sera ainsi simplifiée