Au 23 avril, 59 592 doses de vaccin ont été administrées

doses

Depuis le lancement de la campagne de vaccination contre le Covid en Nouvelle-Calédonie le 20 janvier dernier, 59 592 doses du vaccin Pfizer ont été administrées.

Bilan d’un trimestre de vaccination: les chiffres clés

 – 23 621 personnes ont reçu les deux doses de vaccin ;
–  12 350 personnes ont reçu la 1ère dose de vaccin et sont attente de recevoir la seconde ;
–  59 592 doses de vaccin ont été administrées, dont 2 049 doses le 6 avril ;
–  71 370 doses de vaccin ont été livrées par l’État au titre de la solidarité nationale ;
–  13 livraisons ont été réceptionnées ;
–  9 360 doses de vaccins sont désormais livrées toutes les semaines à la Nouvelle-Calédonie ;
–  98 % des centres de vaccination parviennent à reconstituer 6, voire 7 doses de vaccin à partir d’un flacon ;
–  600 professionnels sont mobilisés pour mettre en œuvre la campagne de vaccination.

25 sites de vaccination répartis dans les trois provinces

Après le centre de vaccination du Médipôle le 20 janvier, de nombreux autres centres se sont mis en ordre de marche grâce à l’implication d’un grand nombre de partenaires publics et privés

Les centres d’appels

Le 05 00 33, lancé le 20 janvier 2020, a traité jusqu’à 800 appels par jour pendant la période de confinement. Son équipe a organisé plus de 30 000 rendez-vous pour les centres de vaccination du Médipôle, de la Cafat au Receiving et du CHN de Koné.

Le numéro de la Cafat, le 25 58 18, lancé à l’ouverture du centre du Receiving le 12 mars, a traité jusqu’à 6 463 appels par jour.

Plus récemment, les provinces Nord et des Îles Loyauté ont également mis en place leurs propres plateformes téléphoniques de prise de rendez-vous.

Perspectives

La campagne de vaccination contre le Covid-19 en Nouvelle-Calédonie a connu une rapide montée en puissance grâce à la mobilisation de tous les partenaires et à une demande forte de la population, notamment lors de la découverte de cas positifs au mois de mars.

L’activité vaccinale a su se maintenir durant le confinement, mais une baisse de la demande est constatée parmi les publics actuellement prioritaires à la vaccination.

Ces publics représentent pourtant la majorité des personnes susceptibles de développer une forme grave de Covid-19. Il s’agit de personnes âgées et/ou déjà atteintes de pathologies telles que le diabète, l’hypertension, l’insuffisance rénale, cardiaque ou respiratoire. Pour ces personnes, la vaccination est le meilleur moyen de se protéger.

La Nouvelle-Calédonie n’est pas à l’abri du Covid-19. Mais elle dispose à la fois d’un temps d’avance sur l’épidémie, et d’un vaccin sûr et efficace. C’est pourquoi la vaccination des plus fragiles reste, à ce stade et comme le prévoit la stratégie vaccinale l’objectif principal du gouvernement.

La vaccination des professionnels en première ligne et des personnels essentiels des entreprises prioritaires du privé et du public se poursuit également.

L’ouverture de la vaccination aux personnes de plus de 50 ans devrait être possible à compter de mi-mai, sous réserve de l’avis de la collégialité du mardi 27 avril.